Le secteur des œufs et de la viande de volaille

Outre les normes sanitaires et phytosanitaires, les œufs et la viande de volaille doivent répondre à certaines normes de commercialisation décrites dans le règlement OCM.   

Ces normes sont :

  • Soit obligatoires : définition technique, dénomination, critères de classification, etc
  • Soit facultatives : pour les produits qui présentent des propriétés ou des caractéristiques leur conférant une valeur ajoutée

Pour les œufs, ces caractéristiques ont trait à la fraîcheur ou au mode d’alimentation des poules.
Pour la viande de volaille, il peut s’agir de l’alimentation, du mode d’élevage ou encore de l’âge d’abattage.

La gestion de ces normes relève de la Direction de la Qualité.

Le suivi des normes de commercialisation revêt une importance croissante, au regard de l’essor des systèmes alternatifs en Wallonie. Ces productions comprennent les élevages qui respectent les normes de commercialisation mais également la production bio et d’autres systèmes de qualité différenciée.  La part de l’élevage alternatif pour la production d’œufs atteint d’ailleurs 56% en Wallonie, contre 40% en Belgique. Cet essor s’explique par un avantage de rentabilité, majoritairement expliqué par un différentiel de prix.

A cet égard, le suivi des marchés est un précieux indicateur. Les prix belges des œufs et de la volaille sont disponibles publiquement, tout comme les rapports des Comités mensuels de suivi des marchés assuré par la Commission. Depuis septembre 2016, le SPW diffuse par ailleurs un tableau de bord mensuel du marché belge et/ou wallon des œufs et de la volaille.

Des informations complémentaires, des données chiffrées et une documentation à consulter et/ou emprunter sont également disponibles via notre Centre de documentation.

CONTACTS CONTACTS

LIENS LIENS