Rentabilité de la production dans l’agriculture wallonne

Les données de référence sur la rentabilité des productions agricoles en Wallonie sont régulièrement calculées en vue de l’établissement des marges brutes standard dites également MBS. Ces dernières ne sont toutefois plus publiées car remplacées par les productions brutes standard ou PBS utilisées pour la classification des exploitations.

Il n’existe plus d’analyse systématique de la rentabilité des productions à partir des données du réseau comptable de la Direction de l’Analyse Economique Agricole en relation avec les niveaux de produits et de charges.

Or, les agriculteurs, les services de vulgarisation et d’autres organismes d’aide à la décision sont demandeurs de telles informations. C’est la raison pour laquelle la Direction de l’Analyse Economique Agricole (SPW, DGARNE, DEMNA) met à disposition du public un outil d’information sur la rentabilité des principales productions agricoles wallonnes.

Cet outil a été développé en partenariat avec la Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux.

Outils d’évaluation de la rentabilité du troupeau laitier

Ces outils ont été développés en collaboration avec le Centre d’Économie Rurale.

Outil « La rentabilité de votre troupeau laitier » (Version 2015)

Cet outil a été créé pour aider à calculer les coûts de production de l’activité laitière et pour évaluer le solde restant après avoir couvert l’ensemble des frais. Il est en outre possible de se comparer à des valeurs moyennes obtenues pour des agriculteurs wallons.
Suivant les activités pratiquées au sein de l’exploitation, quatre versions de l’outil sont proposées :

  • Si vous avez un troupeau laitier uniquement, sélectionnez la version « Lait »
  • Si vous avez un troupeau laitier et des cultures (même s’il ne s’agit que de quelques hectares), sélectionnez la version « Lait et cultures »
  • Si vous avez un troupeau laitier et un troupeau allaitant, sélectionnez la version « Lait et viande »
  • Et enfin, si vous avez un troupeau laitier, un troupeau allaitant et des cultures, sélectionnez la version « Lait, viande et cultures »

Attention, lisez la notice explicative et sélectionnez l’option proposée « Activer les macros ».

Outil « Transformation fromagère »

La transformation à la ferme pour un meilleur prix du lait est une alternative possible à bien réfléchir…

Certains producteurs choisissent de transformer leur lait et de commercialiser leurs produits. Une telle diversification ne s’improvise pas et exige une qualification technique et une étude de faisabilité approfondie. Prendre le temps de mûrir le projet et s’entourer des personnes compétentes en la matière dès le début permet de limiter fortement la probabilité d’échouer.

Le Service Public de Wallonie diffuse un outil qui permet d’une part d’évaluer la rentabilité d’un atelier fromager et de mieux cerner les points clés de la réussite, et, d’autre part, de calculer le prix de revient des différents produits afin de fixer ensuite des prix de vente rémunérateurs.

Téléchargez l’outil relatif à la transformation fromagère

Etudes relatives à la rentabilité dans l’agriculture wallonne

« Blanc-Bleu Belge, Blonde d’Aquitaine, Charolaise, Limousine, les quatre races viandeuses les plus largement répandues en Wallonie.»

Cette étude présente des informations sur les quatre races viandeuses les plus largement répandues en Wallonie, à savoir, par ordre d’importance, les races Blanc-Bleu Belge, Limousine, Blonde d’Aquitaine et Charolaise. Ces informations sont issues d’enquêtes réalisées auprès d’agriculteurs, de comptabilités de gestion, d’études scientifiques, de recensements agricoles, ... Elles sont destinées aux éleveurs mais également aux organismes actifs dans le domaine de l’élevage.

« Analyse des données comptables sur le parc matériel des exploitations »

Les charges en mécanisation des exploitations représentent un poste important dépendant directement des caractéristiques de l’exploitation.
Cet article indique des valeurs moyennes observées dans le réseau de comptabilités pour divers groupes d’exploitations et illustre également l’influence de certains paramètres. L’agriculteur pourra ainsi situer ses propres résultats par rapport à ces valeurs de référence. Téléchargez « Analyse des données comptables sur le parc matériel des exploitations »

« Analyse des données comptables sur la culture de betteraves sucrières »

Depuis quelques années la culture de la betterave sucrière évolue dans un contexte changeant.
Cet article fait le point sur la rentabilité de cette culture qui a, depuis de nombreuses années, assuré un revenu intéressant à ceux qui la pratiquent. Téléchargez : « Analyse des données comptables sur la culture de betteraves sucrières »

Harmonisation des comptabilités de gestion agricoles en Wallonie

Consultez la page Harmonisation.

Les productions brutes standards

Productions Brutes standards centrées sur l’année 2013
Les PBS « 2013 » ont remplacé les PBS « 2010 » et sont d’application pour les enquêtes agricoles et les exercices comptables sur la période allant de 2016 à 2019. Par la suite, les PBS « 2016 » entreront en vigueur pour les années 2020 à 2022.

Productions Brutes standards centrées sur l’année 2010
Les PBS « 2010 » ont remplacé les PBS « 2007 » et sont d’application sur la période allant de 2013 à 2015. Par la suite, les PBS « 2013 » entreront en vigueur pour les années 2016 à 2019.

Productions Brutes standards centrées sur l’année 2007
Avec la mise en route du régime de paiement unique, le système des Marges brutes standards (MBS) devenu obsolète a été remplacé par celui des Productions brutes standards (PBS). Le premier jeu de PBS établi fut celui centré sur l’année 2007 (moyenne des exercices 2005 à 2009). Les PBS sont comme les MBS utilisées pour déterminer la dimension économique des exploitations agricoles (DIM) et leur orientation technico-économique (OTE). La PBS d’une spéculation correspond à une situation moyenne (à l’échelle de la Wallonie), elle s’exprime par ha pour les productions végétales et par tête pour les animaux. Les PBS « 2007 » ont été utilisées de 2010 à 2012. Le principe établi est de changer de jeu de PBS à l’occasion des enquêtes sur les structures agricoles organisées par EUROSTAT (2010, 2013, 2016, 2020, et ainsi de suite).