Présentation

Qu’est-ce qu’un Centre régional de référence et d’expérimentation ? A quoi sert-il ?

Dans son activité quotidienne, l’agriculteur est confronté à des contraintes en constante évolution. Or, ces contraintes peuvent avoir un impact variable et réel sur la gestion de son exploitation. Il doit donc pouvoir adapter ses méthodes de travail en s’inspirant des résultats de certaines recherches ou d’expérimentations ainsi que des pratiques innovantes d’autres producteurs.

Les centres régionaux de référence et d’expérimentation ont pour mission de diffuser ces recherches et ces expérimentations. Ces centres, grâce à une subvention octroyée par l’administration, sont un moyen de valoriser et de diffuser l’expérience d’un agriculteur « reconnu » sur une nouvelle méthode, un nouveau produit et, de manière générale, sur toute nouveauté.

Ces centres régionaux de référence et d’expérimentation donnent la possibilité au producteur de s’informer et de constater l’intérêt d’une technique proposée.

Ces centres sont donc un lieu d’échanges et de partage d’expérience. Ils aident les agriculteurs à trouver des solutions pratiques alternatives pour pallier aux difficultés rencontrées ou à mettre en place de nouveaux processus ou méthodes.

Comme devenir un centre régional de référence et d’expérimentation ?

Chaque année, en respectant certaines conditions, des producteurs peuvent être agréés en qualité de centres régionaux de référence et d’expérimentation. Cet agrément donne droit à un subside de 5.850 euros répartis sur une année en 4 versements. Pour cela, l’agriculteur est invité à prendre contact avec l’agent des services extérieurs ou un agent de la centrale de la même Direction pour l’accompagner dans la rédaction de sa demande d’agrément.

La Direction de la Recherche et du Développement est chargée de la sélection et du suivi des exploitations agréées. Cette sélection se fait sur base de critères précis tels que :

  • La qualité de la proposition (précision du sujet de la demande d’agrément)
  • La qualité scientifique (la recherche doit aboutir à des résultats innovants)
  • L’originalité (le sujet de la demande d’agrément doit présenter un caractère innovant)
  • La faisabilité (la recherche doit être réalisable dans le cadre d’un centre régional de référence et d’expérimentation)
  • L’intérêt stratégique (la demande doit répondre à une demande d’un secteur)
  • Le transfert et la reproductibilité des résultats (diffusion des résultats)

Les agents des services extérieurs du Département du Développement actifs sur tout le territoire wallon contribuent à la bonne diffusion de l’information et assurent le lien entre la recherche et les exploitants agricoles.

Quelles sont les exploitations concernées ?

Tout responsable d’exploitation actif dans les domaines prévus par la législation peut demander à être reconnu comme centre régional de référence et d’expérimentation. Ces domaines sont les suivants :

  1. Pour les productions végétales
  • Maraîchères et fruitières
  • Ornementales et pépinières
  • Champignons
  • Plantes aromatiques et médicinales
  • Semences et plants
  1. Pour les productions animales
  • Petits élevages divers, notamment gibier, volaille
  • Pisciculture et élevages liés à l’eau
  • Engraissement et finition du bétail
  1. Pour les produits transformés
  • Les productions résultant de la transformation des produits agricoles de l’exploitation en vue de leur commercialisation directe aux consommateurs
  • Les productions destinées à des usages non alimentaires

Ces exploitations ou ces centres peuvent également être agréés pour toutes productions réalisées avec des techniques plus respectueuses de l'environnement (production intégrée, biologique,...).

Les pratiques mises en œuvre au sein de l’exploitation doivent répondre à un des objectifs suivants (conformément à l’arrêté du 24 mai 1983) :

  1. Expérimenter dans les conditions de la pratique les résultats de la recherche scientifique fondamentale ou appliquée
  2. Examiner les possibilités d’application de nouvelles techniques culturales ou l’amélioration des techniques existantes
  3. Promouvoir des productions nouvelles et existantes
  4. Etudier les aspects économiques de spéculations et de techniques dans les exploitations
  5. Etudier les possibilités de reconversion de certains types d’exploitations
  6. Diffuser les résultats de leurs travaux d’expérimentation et communiquer sur leur expérience  
  7. Conseiller les agriculteurs

Comment faire la demande d’agrément en tant que centre régional de référence et d’expérimentation ?

La demande d’agrément est introduite au moyen du formulaire prévu à cet effet. Toutes les informations sur la démarche et le concept de centre régional de référence et d’expérimentation peuvent être obtenues auprès des agents de la Direction de la Recherche et du Développement du Département du Développement.

Pour pouvoir être pris en considération, le candidat à l’agrément doit :

  1. Présenter un projet innovant
  2. Etre encadré par le Département du Développement ou par tout autre organisme d’encadrement spécialisé
  3. Disposer du matériel approprié et être déjà opérationnel
  4. Disposer d’un savoir-faire acquis au cours d’une expérience antérieure pour l’objet du centre régional de référence et d’expérimentation, expérience qui sera mise en avant et confirmée durant la durée de l’agrément  
  5. Etre transposable auprès du secteur agricole
  6. Etre susceptible de conduire vers de nouveaux débouchés (commercialisation, développement, amélioration de la qualité, des techniques, etc.)
  7. Avoir une approche méthodologique et expérimentale

Envie d’en savoir plus ?

Consultez les Rapports des centres régionaux de référence et d’expérimentation.