Plan stratégique pour le développement de l’agriculture biologique à l’horizon 2020

En juin 2013, la Wallonie s’est dotée d’un Plan Stratégique bio qui fixait des objectifs d’évolution à l’horizon 2020, à savoir : 14% de la surface agricole utile cultivés selon les règles du bio, 1.750 exploitations sous contrôle bio et 3% du total des produits alimentaires achetés en bio.

A 3 ans de l’échéance de ce Plan, l’objectif initial est réalisé à 60 % pour les surfaces, à 75 % pour le nombre d’exploitations et à plus de 90 % pour la part de marché en bio.

Sur base de cette progression, les objectifs du Plan Bio ont été revus à la hausse et le Plan stratégique a été révisé en étroite concertation avec le secteur. Le 21 décembre 2017 le Gouvernement wallon a adopté le projet de révision du Plan. Des moyens complémentaires ont été débloqués pour atteindre, en 2020, 18% de la surface agricole utile, 2.000 exploitations certifiées bio et 6% de part de marché des produits bio.

Ce plan se décline en 20 actions, réparties à travers 5 axes que sont la recherche, le développement, l’encadrement, la formation et la promotion.
 
Les principaux acteurs du Plan sont :

  • La Cellule transversale de Recherches en Agriculture biologique, constituée au sein du Centre wallon de Recherches agronomiques, qui développe et assure la mise en œuvre d’un plan de recherche global bio, traduisant les besoins et attentes recensées au niveau du secteur
  • L’asbl Biowallonie qui assure la mise en œuvre et le suivi des actions prévues, principalement en matière d’encadrement, de développement et de formation
  • L’asbl SoCoPro (Services Opérationnels au Collège des Producteurs) qui apporte un appui logistique au Collège des Producteurs, au sein duquel le secteur bio est représenté au même titre que les dix autres secteurs de production
  • L’acteur majeur des actions liées à la promotion est l’Agence wallonne pour la promotion d’une Agriculture de qualité (APAQ-W) qui a mis en place à cette fin spécifique une Cellule Bio