Introduction

Le foncier agricole est une des premières richesses de la Wallonie. La politique foncière régionale concourt à sa préservation et sa mise en valeur raisonnée.

Etat des lieux

Les surfaces agricoles fournissent de nombreux services écosystémiques et sont une ressource finie. Elles rentrent en compte dans la production agricole, la production d’eau potable, le maintien de la biodiversité et la régulation contre les évènements climatiques extrêmes. Les terres agricoles constituent également un capital économique et un moyen de production fondamental pour l’activité agricole.

Les 715 342 ha de surface agricole utile  constituent une des premières richesses de la Wallonie et sont garantes de sa sécurité alimentaire. Ces espaces sont soumis à de très nombreuses pressions : urbanisation, zonings, carrières, besoin de surface pour la production d’énergies renouvelables…En environ 25 ans, près de 40 000 ha ont été ainsi perdus par l’agriculture .

Entre 1990 et 2014, le nombre de fermes a été divisé par 4 alors que leur surface moyenne a été quasi multipliée par 2 . Cela se traduit par une importante compétition pour le foncier disponible et une augmentation des prix de vente. Sachant que seulement 13% des exploitations pourraient être reprises après le départ à la pension de l’exploitant actuel . La concentration foncière pourrait encore s’amplifier lors des prochaines années. L’accès à la terre devient problématique pour les jeunes agriculteurs et les personnes ne provenant pas du milieu agricole. L’achat de terres agricoles à des fins purement spéculatives constitue également un facteur de hausse des prix.

Une compétence régionale

La gestion du foncier agricole est une compétence régionale à part entière. Pour répondre aux enjeux précités, la Wallonie dispose d’une politique foncière régionale.

Le chapitre IV du Code Wallon de l’Agriculture permet la mise en place de nouveaux outils de régulation du marché foncier via :

Le bail à ferme fait également l’objet d’une révision afin de moderniser les relations entre agriculteur-exploitant et propriétaire bailleur.

Des informations complémentaires, des données chiffrées et une documentation à consulter et/ou emprunter sont également disponibles via notre Centre de documentation.