Allez directement au contenu principal de la page
Wallonie terre d'accueil    
 
   
Portail de l’Agriculture wallonne
Recherche avancée  
  décoration
     
fleche Ministres wallons de l’Agriculture, Ressources naturelles et de l’Environnement
fleche Direction Générale Agriculture, Ressources naturelles et Environnement (SPW/DGO 3)
fleche Législation
fleche Formulaires en ligne
fleche Documentation
fleche Liens
fleche Vente directe à la ferme - Circuits courts
 fleche Vente directe à la ferme - Circuits courts Qu’est-ce qu’un circuit court ?
  fleche Vente directe à la ferme - Circuits courts - Avantages et contraintes pour l’agriculteur
 fleche Vente directe à la ferme - Circuits courts - Encadrement et information
 fleche Vente directe à la ferme - Circuits courts - La Wallonie soutient les circuits courts
 fleche La vente directe en images (en direct de la ferme)
 fleche Vente directe à la ferme - Circuits courts : Documents
fleche Embargo russe sur les produits agricoles européens
fleche les compétences du BIRB ont été transférées aux régions
fleche Certificats d’importation AGRIM et d’exportation AGREX
0800 11 901
Depuis la Belgique
decoration
Vente directe à la ferme - Circuits courts - Avantages et contraintes pour l’agriculteur
-  Circuit Court : accueil
-  Qu’est-ce qu’un circuit court ?
-  Avantages et contraintes pour l’agriculteur
-  Encadrement et information
-  La Wallonie soutient les circuits courts
-  La vente directe en images
-  Documents

Avantages et contraintes pour l’agriculteur

Envisager une diversification engendre de nombreuses questions. La DGO3 répond à celles les plus fréquemment posées par le biais de témoignages structurés en 17 clips.

La commercialisation en circuits courts présente de nombreux avantages pour l’agriculteur mais également des contraintes qui sont illustrés dans un film réalisé en 2011 par la DGO3.

On en retiendra que raccourcir la chaîne de commercialisation de ses produits permet à l’agriculteur de :
-   mieux maîtriser les débouchés commerciaux de sa production, et notamment les diversifier ;
-   mieux maîtriser le prix de vente indépendamment des fluctuations des marchés mondiaux, et obtenir ainsi un prix équitable pour les efforts consentis ;
-   se donner la possibilité de créer de la valeur ajoutée en transformant toute ou partie de sa production ;
-   avoir un contact direct avec les personnes qui vont consommer ses produits (retour d’expérience, reconnaissance sociale, etc) ;
-   générer, dans la plupart des cas, des rentrées financières qui assurent la rémunération d’un (de) membre(s) de la famille qui travaille(nt) à la ferme mais qui peuvent aussi permettre l’engagement de personnel sur l’exploitation.

Mais se lancer dans la vente directe ou en circuit court reste un défi pour l’agriculteur :
-   Il doit souvent apprendre de nouveaux métiers comme la transformation de son produit (en fromage, pain,...) ou encore la vente (présentation, étiquetage, marketing, débouchés, etc) à pratiquer en parallèle avec son métier de producteur
-   Cette aventure peut entraîner une adaptation nécessaire des bâtiments existants ou la construction de nouveaux dédiés à ces nouvelles activités.

La commercialisation en circuit court fait donc appel à des compétences dans des domaines variés. Un Vade-mecum consultable en ligne permet de dresser le bilan des exigences légales qu’il faudra respecter. Mais face à ce défi, l’agriculteur n’est pas seul et peut faire appel au service d’encadrement et d’information disponible pour se faire accompagner dans son projet.

Pictogramme de la Région wallonne
 
Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité
Haut de la page